Poly Art Human | FATIME ZAHRA MORJANI, morocco, painting
1499
post-template-default,single,single-post,postid-1499,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1300,qode_popup_menu_push_text_top,qode-content-sidebar-responsive,qode-theme-ver-17.2,qode-theme-bridge,disabled_footer_top,wpb-js-composer js-comp-ver-5.6,vc_responsive
 

FATIME ZAHRA MORJANI, morocco, painting

FATIME ZAHRA MORJANI, morocco, painting

Née à Casablanca, Fatime Zahra Morjani opte pour des études d’architecture, laissant s’exprimer les facettes de sa personnalité, orientées vers l’art et la création.

Pendant la première phase de sa vie professionnelle elle travaille comme architecte dans l’administration, tout en continuant à approfondir technique et créativité plasticiennes.

Puis elle s’envole pour l’Ethiopie, y vivra quatre ans, durant lesquels elle travaille aux Nations Unies. Bombardée de sensations et d’expériences esthétiques durant ces années, elle s’y imprègnera de substrats artistiques, humains, historiques qui nourrissent encore son imaginaire.

Le contraste climatique et social avec la Pologne, sa seconde destination où elle vit quelques années, ne fait que stimuler et relancer sa quête artistique et personnelle. C’est à Varsovie qu’elle expose pour la première fois en 2010, encouragée par ses amis.

De retour au Maroc, elle transforme l’essai et s’installe dans une trajectoire résolument orientée vers les arts plastiques jalonnée d’expositions et autres événements culturels.

Toujours fan de science-fiction et d’anticipation, cette altermondialiste qui se qualifie “d’artiviste” exprime son engagement en faveur des causes sociales et environnementales à travers des œuvres qui marient la lumière à des matières et matériaux de récupération, exprimant le lien vital et tourmenté qui unit l’homme à son milieu. Fatime Zahra Morjani vit et travaille à Rabat.